Présentation

Partagez cette page !

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

La section handball de l’Amicale Laïque Césaire Levillain (ALCL) est née en 1964 de la fusion de deux clubs d’usines de l'agglomération : Nobel Bozel Malétrat à Petit-Quevilly et Les Hauts Fourneaux de Rouen à Grand-Quevilly. La paternité de cette initiative revient à Jean Pierre Roussel (Bozel) qui en collaboration avec Gilles Guillemot (HFR) fit le siège de la municipalité de Grand-Quevilly pour obtenir le droit d’utiliser le tout nouveau gymnase Géo André. Ce qui fut accordé par le maire de l’époque, monsieur Tony Larue, à condition que ce soit dans le cadre de l’ALCL, toute jeune amicale culturelle et sportive qui avait vu le jour en 1961.
La section Handball devenait ainsi la deuxième section sportive de l’amicale, en rejoignant le football, à peu près en même temps que le basket.

Après l’époque des pionniers, la section s’est assez rapidement développée sous l’impulsion d’une équipe enthousiaste et dévouée animée par J.P. Roussel. Elle s’est rapidement inscrite dans une logique de promotion du handball dans la commune et de formation des jeunes, ce qui reste son credo aujourd’hui.
Elle a connu des périodes fastes, comme par exemple chez les hommes le titre de champions de Haute Normandie Honneur en 1966-1967, le titre de champions de Normandie Excellence en 1971-72 et l’accession en Nationale 3, niveau auquel elle évoluera de très nombreuses années. Elle réussira aussi l'accession en Nationale 2 mais le séjour y sera assez éphémère.

 Pour la saison 2011-2012 c'est le championnat Prénational pour les seniors masculins et les seniors féminines.

La saison 2002-2003 a marqué un certain renouveau après la relégation en Départemental en 2001-2002. Elle a vu les seniors masculins remonter en Honneur Régional et emporter le doublé Championnat de Seine Maritime et Coupe de Seine Maritime. La saison 2003-2004 a permis de confirmer et de réussir une nouvelle accession de l'équipe fanion masculine en Régional excellence. 2004-2005 a ensuite été une saison de stabilisation avec une 4ème place de cette même équipe pour sa première année à ce niveau. 2006-2007 a vu l'accession de la deuxiéme équipe seniors masculins au niveau Régional Honneur. En 2007-2008 les deux équipes seniors masculines se maintiennent en R2 et R1 alors que, malheureusement les féminines sont reléguées en Prérégional. Pour la saison 2007-2008, il n'y aura donc que les 2 équipes masculines qui évolueront au niveau Régional. 2009-2010 a vu la montée en Prénationale des féminines et la relégation eb Départementale des seniors masculins B. Heureusement 2010-2011 a été une anné faste : montée en Prénationale des masculins A, remontée en Régionale des masculins B, maintien des féminines A en Prénationale et montée des féminines B en Excellence Départementale. Ce fut aussi l'année d'un certain renouveau, l'effectif étant remonté à près de 200.

Par ailleurs la relève se prépare. Césaire Levillain demeure l’un des grands clubs formateurs de la région, grâce à ses actions dans les écoles primaires de Grand-Quevilly. Il peut ainsi se féliciter d’aligner des équipes de jeunes garçons et de jeunes filles de bon niveau, dont chaque année des membres sont retenus pour participer aux sélections départementales et régionales. C'est ainsi que l'équipe des moins de 18 ans garçons a décroché le titre de Champions de Normandie et que deux de ses membres ont été Champions de France interligues avec l'équipe de Normandie pour la saison 2003-2004. Cette même équipe a réussi en 2004-2005, ce qui constituait une première pour le club, à participer au Championnat de France des moins de 18 ans. La plupart des membres de cette équipe ont maintenant intégré l'équipe seniors A. Enfin en 2007-2008 les moins de 17 féminines réalisent le doublé championnes de Seine Maritime et Challenge.

L’ambition du club est de rester fidèle à ses valeurs : la promotion du handball auprès des jeunes, l’esprit amicaliste, la pratique du sport en amateur dans le respect de ses engagements vis à vis du groupe. C’est aussi de s’appuyer sur la dynamique actuelle et le potentiel prometteur des équipes de jeunes pour retrouver un peu du lustre d’antan.